/** removing for SEO * * */

Le SEO, c’est une histoire d’amour depuis de très longues années entre les professionnels vantant leurs produits sur Internet et Google. On n’y peut rien, on a beau savoir qu’il existe d’autres moteurs de recherche (Bing, Yahoo!, DuckDuckGo, etc.), c’est celui qui a détrôné Altavista pour les plus anciens d’entre nous qui s’est réservé la plus grosse part du gâteau.

Et en un sens, c’est tant mieux : cela a permis à la boîte qui stockaient ses serveurs dans des casiers en Lego de nous offrir tout un tas de bonnes choses. De la traduction branlante via Google Translate à l’ascension exponentielle de YouTube comme plateforme de consommation de médias, en passant par la suite bureautique/disque dur gratuit et en ligne Google Drive. Attention pour Google Translate : OK, c’est tip top pour de la traduction à la va-vite. Mais si vous avez besoin d’une traduction de qualité pour votre entreprise, mieux vaut contacter de véritables traducteurs.

Mais dans l’histoire, il y a Microsoft. Microsoft est un géant de l’informatique depuis bien plus longtemps que Google. Et il aimerait bien se tailler une part du business que représente les publicités via moteur de recherche.

Jusque là, la firme de Redmond avait bien pensé faire quelques ajouts super sympas à leur moteur de recherche Bing :

  • une image d’accueil différente et fantastique chaque jour
  • une bien meilleure intégration des vidéos que Google dans les recherches
  • une vue aérienne parfois super efficace, parfois pas (l’angle à 45° au lieu d’une vue de haut, ça vient de chez eux en premier).

Le boulot d’un expert SEO était donc, au final, d’avoir les meilleurs résultats possibles sur Google.

Le changement, c’est maintenant

Mais arrive l’outil, ou plutôt celle, qui va rendre la tâche plus difficile à ces experts. Je vous présente « Ze » Intelligence Artificielle ultra-évoluée. Elle a aidé à maintes reprises Master Chief à se sortir le casque des cadavres Covenants brûlés au plasma : Cortana.

cortana SEO expert

Cortana a un peu perdu son côté sexy, mais elle reste très efficace

Windows 10 a été téléchargé sur 14 millions de postes à son premier jour de lancement, le 29 juillet. Pour l’avoir installé moi-même, je dois dire que c’est une avancée incroyable : fluide, bien plus user-friendly que le grand-frère 8.1, sobre et efficace, j’adore. Mais ce qui révolutionne le SEO vient de Cortana, votre assistante directement intégrée à Windows 10.

En effet, en lançant un « Hé Cortana », la demoiselle numérique vous écoutera et tentera de se plier à la moindre de vos demandes. Pour ce qui est de vous rappeler de sortir les poubelles, tout se fait via son interface. Mais dès qu’il s’agit d’une requête compliquée, elle aura le chic de déléguer cela à votre navigateur web… en demandant à Bing.

Alors bien sûr, pour les aficionados de Google, il existe d’ors et déjà des plugins Chrome pour rediriger la requête sur Google. Mais arrêtons-nous à cette idée :

14 millions de postes sous Windows 10 en un jour.

Combien auront la volonté ou les connaissances nécessaires pour installer un plugin afin de continuer à utiliser Google ? Ce n’est pas comme si Bing ne proposait rien du tout, cela conviendra parfaitement à l’utilisateur moyen.

Et là, le monde bascule. Plus les gens s’habitueront à parler à leur PC (Google et Apple nous ont déjà bien habitué avec Google Now et Siri), plus il y aura de trafic en direction de Bing. C’est d’une logique implacable.

Quel avenir pour les experts SEO ?

Et bien, ils ne va être que plus radieux. Leurs fidèles clients, qui ont déjà payé pour être numéro un sur Google, va les rappeler en catastrophe pour être à la même place sur Bing. Les experts fanatiques d’expériences SEO trouveront un nouveau terrain à tester sous toutes ses coutures afin d’en tirer le meilleur parti. Les nouveaux clients devront se positionner sur deux moteurs de recherche au lieu d’un.

C’est une nouvelle ère de pionniers dans la dangereuse aventure du SEO qui va débuter, et bizarrement, c’est réjouissant. Le choix fait la compétition, et la compétition est importante pour les avancées technologiques.

J’ai hâte de voir à quoi ressembleront nos recherches en 2018.