/** removing for SEO * * */

Quatrième jour, deuxième actualité navrante. Les attentats du London Bridge seront ma cause.

Choix du sujet

Hier soir, un van circulant sur le London Bridge a foncé sur des passants. Comme si cela ne suffisait pas, ses passagers sont descendus, équipés de fausses ceintures à explosifs, en poignardant les malheureuses personnes à portée de leurs couteaux. Londres est une ville que j’apprécie. Les britanniques ont le droit, comme tout autre personne, de vivre en paix et de profiter de leur vie comme bon leur semble. Ces personnes ne le pensent pas et considèrent toute autre personne ne faisant pas partie de leur petit cercle extrémiste et dérangé comme des bêtes que l’on sacrifierait au nom de je ne sais quelle cause.

Les ébauches

Il n’y a pas eu de véritable ébauche sur ce travail. Je crois que le message peut être assez fort pour être véhiculé par des mots. Aussi ai-je pensé à une fameuse couverture du magazine novum.

Magazine novum cut out

Bien sûr, ce magazine n’a pas été le seul à travaillé le cut out, mais c’est un très joli travail sur la graisse d’une police de caractères.

J’ai repris l’idée du cutout en faisant passer un message dont le cœur se vide (police évidée sur la première de couverture), pour laisser apparaître le lieu du carnage londonien.

Les outils utilisés

J’ai principalement travaillé sous Inkscape, avec une mise en page sommaire sous Scribus.

Mes difficultés

La maquette a été réalisé très rapidement, car je devais sortir aujourd’hui. Il y a donc eu deux difficultés principales :

  • Le travail sur les polices de caractère. Je ne suis pas entièrement satisfait du résultat graphique, même s’il reste efficace.
  • Le texte. Je pense qu’avec plus de temps, j’aurais pu trouver un texte court encore plus percutant.

Ajout du 4 juin au soir : je me suis rendu compte d’une erreur du fait du peu de temps passé sur la maquette. Les centres des “O” ne tiendront pas une fois l’impression faite. C’est une erreur amenant à du papier et de l’encre perdus, sans compter que cela volerait durant l’emballage et le transport. Heureusement que lors de la réalisation d’une vraie couverture, plus de temps est consacré aux moindres détails.

Les résultats

Temps de réalisation : 1 heure.

Mockup attentats du London Bridge

Maquette attentats du London Bridge

Des retours ?

Si vous avez un commentaire, c’est le moment !