/** removing for SEO * * */

Voilà qui fait plaisir à voir ! Le gouvernement français, qui a récemment voté contre l’abolition du DRM dans le but de protéger les droits des créateurs contre le piratage de leurs logiciels, a finalement décidé d’embrasser un tant soit peu le monde ludique.

Voici donc le tweet que l’on a pu remarquer le 14 septembre 2015 durant la matinée :

 

Pourquoi tweeter sur cette actualité ?

Si le gouvernement tweete sur cette actu, ce n’est pas par simple hasard : tout comme n’importe quel acteur de communication, il y a des objectifs. Et l’objectif premier ici est de s’attirer un peu d’exposition dans la sphère du gaming, histoire de redorer son blason après le cafouillage sur les DRM.

Comment y arriver ? Et bien, parlons d’un français (cocorico !), qui remporte une grande victoire sur un jeu connu de tous ou presque. Un jeu développé par une énorme entreprise qui possède – accessoirement – ses plus gros bureaux européens sur Versailles. Le tout provenant d’une source journalistique considérée sûre et sérieuse, Le Monde.

Donc oui, il s’agit bien d’utiliser un influenceur tel que Lilbow pour éviter de conserver une image négative auprès de la population des gamers. Rappelons que la majorité (58 %) des gamers sont dans une tranche d’âge de 15 à 39 ans. Hormis les plus jeunes, c’est un âge où l’on est capable de voter et capable de le faire pendant plusieurs décennies.

Il y a donc bien un objectif politique derrière. Mais est-ce que cela veut dire que notre gouvernement ne fait que jouer d’une technique de communication sans être réellement fière ? Bien sûr que non. Nos joueurs français sont loin d’être mauvais au niveau international. Ce tweet est peut-être issu de l’initiative d’un CM de la fonction publique qui apprécie la scène eSport tout autant que vous et moi.

 

La France, les jeux vidéo et les réformes

Rappelons qu’il est tout de même d’une importance capitale que la France et ses politiciens agissent en faveur du jeu vidéo. On pourrait trouver tout un tas d’arguments à cela, mais s’il fallait trouver une seule et unique raison, alors ce serait une raison économique. Selon le gouvernement français, la France est le deuxième pays producteur de jeux vidéo au monde.

EDIT 29/03/2017 : l’infographie mettant en valeur la France comme étant sur le podium des pays producteurs de jeux vidéo a été retiré du site France Diplomatie. Vous pouvez retrouver ici une analyse du Monde concernant cette affirmation.